Régional

1983

Pascal Kerviche quatrième aux championnats de France Juniors sur 1.500 mètres.

Le week-end dernier se déroulaient les championnats de France à Fontainebleau. Pascal Kerviche avait depuis longtemps réalisé les minima. Sélectionné au meeting de Paris où il avait effectué sa meilleure performance (3'56"16), il nous avait montré qu’il était près de la grande forme. Et dimanche dernier ce fut le sommet de sa saison.  Sans complexe, sûr, de lui, il a mené sa course très intelligemment. Sa bonne connaissance du train le faisait passer au kilomètre en 2'37" et lui permettait d’effectuer son dernier 500 m en 1'16. Sans s’occuper de ses adversaires, beaucoup plus forts que lui sur le papier, il attaquait sèchement dans le dernier tournant et venait terminer quatrième de ces championnats de France. Il n’y a que trois places sur un podium, mais ni Pascal, ni ses supporters n’étaient déçus. Il venait, en effet, de battre des athlètes jusqu’à dimanche beaucoup plus forts que lui et il pulvérisait son record personnel de 3 secondes ( 3'53"39).

Sa quatrième place aux championnats de France lui ouvrait aussitôt de nouvelle portes dans la hiérarchie de l’athlétisme français. En effet, sa performance le qualifiait pour le grand meeting international de Nice, le “Nikaïa”, le 18 juillet, pour effectuer un 1000 mètres de très haut niveau. Dans la capitale de la Côte d’Azur il a de nouveau une belle carte à jouer (sa meilleurs performance sur 1.000 mètres est actuellement de 2'31''4).

Lors de ces championnats de  France, une seconde athlète adamoise, Karine Coulette, était sélectionnée sur deux épreuves : 100 m et 200 m cadettes.  Elle n’a malheureusement pas eu les mêmes satisfactions que Pascal Kerviche. Blessée deux fois cette saison , Karine n’est pas arrivé à ces championnats avec la totalité de ses moyens. Le sachant très bien elle a choisi de se consacrer uniquement au 200 m où elle avait terminé cinquième l’année dernière en finale de ces mêmes championnats de France. Malheureusement, dès les séries, elle ne put réaliser que 26'12, ce qui était insuffisant pour aller en demi-finale. C’est une performance qui la classe quand même parmi l’élite française. Déçue mais très lucide, elle sait très bien que ce n’est que partie remise et qu’à 16 ans on a encore tout l’avenir devant soi.

Samedi et dimanche, ce sera le tour de notre troisième qualifié  aux  championnats de France individuels, Franck Marche. C’est à Lons-le-Saunier, dans le Jura, que notre décathlonien défendra nos couleurs aux championnats de France d’épreuves combinées. Champion départemental, vice-champion d’Île-de-France, Franck Marche devrait améliorer son record actuel qui est de 6.474 points.

 

 
 
 

Régional

Samedi 23 Juillet 1983

C

hampionnats de France de décathlon, Franck March brillant cinquième.

Lons-le-Saunier, dans le Jura recevait le week-end dernier, les championnats de France de Décathlon.

En catégorie «  Espoirs  », Franck Marche, champion départemental, vice champion d’Île-de-France, se propulse à la cinquième place de cette épreuve en battant son record avec 6.497 points à seulement 14 points du quatrième.

Il réalise les performances suivantes:

- 100 mètres: 11"35

- Longueur: 6m12

- Poids: 9m76

- Hauteur:  1m86

- 400m: 50"59

- 110m haies: 16"94

- Perche: 4m10

- Javelot:  51m62

- 1500m: 4'35"20

Il bat ses propres records aux 100 mètres, 400 mètres, à la perche et aux 110 mètres haies. Mais on sait que Franck a déjà sauté 1 m 90 en hauteur, qu’il a déjà lancé le javelot à 56 m 98 ( troisième aux championnats de France ), qu’il a déjà couru le 1500 mètres en 4’25, quand on sait que ses « points faibles », sont le poids, le saut en longueur, le disque, les haies : on ne peut qu’espérer et rêver …6.500 points cette année, c’est formidable, mais dans un an ou deux, quand les 7.000 points seront largement battus, cette performance d’aujourd’hui n’aura été qu’une étape dans la vie de décathlonien de Franck.

- Franck, que s’est-il passé aux 1.500 mètres ? Vous réalisez 4’ 25 ’’ aux championnats L.I.F.A et vous ne faites que 4’ 37 ’’ 20 à ces championnats de France ?

- Avant le départ j’avais la meilleure performance dans le 1.500 mètres. MM Lerouge, entraîneur national du décathlon et Poczobut, directeur technique national, m’ont demandé si j’étais d’accord pour aider Piaziat le futur champion de France, qui risquait de battre le record de France…. J’ai donc tiré Piaziat, je l’ai attendu mais, malheureusement c’est moi qui dans l’affaire, perd une centaine de points et par la même occasion, la quatrième place.

Ce que Franck recherche dans l’athlétisme, c’est la compétition la bagarre, mais la bagarre dans un grand bain de fraternité et d’amitié même aux championnats de France. Sa gentillesse et sa générosité risquent de lui valoir sa première sélection internationale lors du match France-Angleterre de décathlon, au mois d’août.   Espérons que les dirigeants de l’équipe de France n’oublieront pas le sacrifice qu’ils ont demandé à Franck Marche dimanche dernier…

Le lendemain de cette compétition, c’était Pascal Kerviche, à Nice, qui, lors du grand meeting international «  le Nikaïa » terminait cinquième à son tour du 1.000 mètres qui opposait coureurs de 800 et de 1.500 mètres.

Sélectionné le dimanche précédent, lors des Championnats de France du 1.500 m juniors (4e), Pascal Kerviche retrouvait les meilleures français. En 2’ 27’’ 96 il établissait le nouveau record du club, améliorant le sien de plus de 3 secondes ( 2’ 31’’ 4 ). Pascal Kerviche a encore une sortie délicate cette semaine où il espère battre le record départemental du mille. Après cette épreuve nous lui souhaitons de bonnes vacances et à Franck Marche nous souhaitons une sélection dans l’équipe de France bien méritée à nos yeux…

 

 
 
 

Régional

Samedi 21 Juillet 1984

Michel Blaise Vice-champion de France du 400 Mètres-haies

C’est à Fontainebleau que Michel Blaise a réussi le formidable exploit d’être le premier athlète de l’Isle-Adam à monter sur le podium des Championnats de France. Quelle saison pour ce jeune.

L ‘aventure commence à Poissy, aux Championnats départementaux où il gagne les 400 mètres haies en 58 secondes 75. Sélectionné pour les Championnats de l’Île-de-France, il espère, bien sûr, la sélection pour les Championnats de France : il lui faut réaliser 57 secondes 44.

Il se qualifie grâce à un 56’’42 en finale des L.I.F.A, malgré un départ trop lent et une troisième place un peu décevante qui se reflétait par sa forme du moment. Mais pourquoi, faire la fine bouche ? Son but était atteint et le minimum pour les «France», battu d’une seconde! Sa performance le situe à ce moment-là, à la 11e place dans a hiérarchie française et .…il n’y a que huit places en finale des Championnats de France. Et ce week-end du 14 juillet ils étaient 24 sélectionnés à espérer une place en finale. En série, après un départ catastrophique, Michel Blaise termine deuxième en 55’’ 75 (nouveau record personnel, bien sûr) et se qualifie.

 

 
 
 

Régional

Samedi 20 Octobre 1984

Laurence LEPREVOST Sélectionnée pour le match international Île-de-france – Lazio de Rome      

C’est en nocturne, à Issy-les-Moulineaux, qu’avaient lieu les sélections pour ce match qui oppose tous les ans les meilleurs cadets et juniors d’Île-de-France à leurs homologues du Lazio de Rome.

Championne d’Île-de-France du 400 mètres Laurence devait logiquement s’imposer et se qualifier… Mais un athlète ne peut être, quatre mois d’affilés, au sommet de sa forme.

Donc mercredi soir c’était l’incertitude pour notre adamoise lorsqu’elle s’installa dans ses starts. Elle prit un départ prudent et fit une magnifique ligne droite pour venir cueillir sa sélection sur le fil de l’arrivée.

C’est une juste récompense qui conduit Laurence à cet honneur de représenter l’Île-de-France à cette rencontre franco-italienne. Depuis le début de la saison elle a su nous démontrer qu’elle savait être présente aux grands rendez-vous : championne départementale, championne d’Île-de-France, sélectionnée avec ses camarades du C.A. ouest aux Championnats de France de Relais à Saint-Étienne.

Souhaitons à Melle Leprévost d’être à nouveau sélectionnée l’année prochaine pour pouvoir visiter Rome, car cette année le match a lieu à Paris….

 

 
 
 

Régional

1989

Nos relayeurs aux championnats de France

Qualifiée à Saint-Maur pour les championnats de France, l’équipe de relais du 4 x 400 m de l’IAAC s’est rendue à Cannes les 7 et 8 octobre pour faire mieux que figurer.

En effet, nos athlètes, Serge Blé, Hubert Boisnard, Eric Jacmaire et Peter Wailler ont réalisé un exploit en effectuant une moyenne de 49’’8/100 par 400m devançant des équipes comme Troyes, Toulouse, Rouen, Saint-Maur.

Exploit car nos quatre relayeurs ont battu le record du club de une seconde 68/100. Quand on connaît l’importance qu’ont les centièmes de seconde à ce niveau, on situe la valeur de leur performance. Grâce à leurs 3’ 19’’28/100, ils entrent dans l’élite nationale. Belle conclusion de la saison d’athlétisme, très riche en satisfaction et porteuse d’espoirs.

 

 
 
 

Régional

1989

Nos minimes filles aux championnats d’Île-de-France par équipes

Ces championnats se déroulaient dimanche 22 octobre à Hyères avec la participation d’un soleil de printemps mais aussi un fort vent. L’équipe minimes filles de l’Isle-Adam s’est comportée fort honorablement. Malgré deux contre performances, elles se sont placées à la huitième place sur dix-huit équipes les meilleures d’Île-de-France.

Il faudra retenir les 1,52 m en hauteur de Nathalie Hospitalier battant ainsi le record du club et 12 secondes 2 aux 80m haies qui lui valaient la première place. Quand à Stéphanie Quéré avec 27,26 m au javelot, elle se classait 3e – Alice Desjardins au poids, déçue à juste titre avec 10,20 m se classait 2e.

Bravo les filles.